Qu'est-ce qu'une toilette à compost ?

Les toilettes à compost sont une catégorie supérieure de toilettes à séparation. Elle contient également un insert de séparation et sépare ainsi les matières solides de l'urine. La différence par rapport aux toilettes séparatrices classiques est qu'elles possèdent un réservoir plus grand pour les matières solides, avec un agitateur intégré, ce qui leur confère une plus grande autonomie. Le bidon de collecte des liquides est également un peu plus grand que celui des toilettes à séparation classiques et a une plus grande capacité de remplissage. C'est pourquoi elles n'ont pas une forme aussi compacte que les toilettes sèches par exemple. Une autre différence réside dans l'installation des toilettes. Une toilette sèche compacte n'a pas besoin de raccordement et ne doit pas nécessairement être installée de manière fixe. Les toilettes à compost, en revanche, nécessitent un raccordement électrique, ainsi qu'un raccord pour le tuyau d'évacuation d'air. Grâce à l'échange d'air permanent, les excréments sèchent dans le réservoir à matières solides. En combinaison avec l'agitateur qui les recouvre immédiatement de litière lorsqu'il est actionné, on n'a pas de formation d'odeurs. On peut donc utiliser les toilettes plus longtemps avec la même litière et le début d'un compostage a lieu dans le réservoir.

Les toilettes à compost sont-elles autorisées ?

Oui, bien sûr, les toilettes à compost appartiennent à la catégorie des toilettes à séparation et sont autorisées sans restriction si elles sont utilisées correctement et dans les règles. En raison de leur aspect écologique, ces toilettes séparatrices sont souvent installées dans le jardin pour une utilisation personnelle à domicile. Comme les toilettes sèches, les toilettes à compost ne nécessitent pas d'eau et fonctionnent sans aucun produit chimique. Les excréments qui atterrissent dans le réservoir pour matières solides peuvent tout simplement être jetés dans le composteur. C'est là que le compostage a lieu. Le substrat ainsi obtenu peut ensuite être utilisé comme engrais dans son propre jardin. Dans ce cas, il faut simplement veiller à ne pas fertiliser des plantes comestibles avec ce produit si l'on prend des médicaments. Les toilettes à compost sont également très appréciées dans les camping-cars et les mobile-homes, où l'aspect écologique et le fait de ne pas avoir besoin d'eau jouent un rôle important. Elles sont donc ici aussi autorisées et même souhaitées sans restriction, à condition de respecter les prescriptions et de les éliminer correctement.

Comment fonctionnent les toilettes à compost ?

Le principe de fonctionnement d'une toilette à compost dans un camping-car est le même que celui d'une toilette à séparation classique. Elle possède un réservoir pour l'urine, ainsi qu'un réservoir pour les matières solides. Les deux types d'excréments sont séparés dès l'utilisation des toilettes à l'aide d'un insert de séparation. Cet insert, qui est également présent dans les toilettes séparatrices traditionnelles, est particulièrement important et fait de la toilette sèche une toilette séparatrice ou une toilette à compost. Il a une forme légèrement abaissée et est conçu de manière à ce que l'urine s'écoule vers l'avant. En outre, comme par exemple dans notre Nature's Head, il sert aussi de protection visuelle pour les matières solides, car l'insert de séparation est équipé d'un clapet. Celui-ci peut être ouvert en cas de besoin et refermé après utilisation. Un autre aspect important pour la fonctionnalité des toilettes à compost est le réservoir de collecte des matières solides. Il a une plus grande capacité que les toilettes séparatrices classiques et un agitateur intégré. Celui-ci veille à ce que les excréments soient immédiatement recouverts de litière, ce qui empêche la formation d'odeurs. C'est pourquoi il est important que la litière soit déjà versée dans le bac à matières solides avant la première utilisation. Il n'y a pas d'ajout de litière à la main. En outre, la toilette nécessite un raccordement électrique ainsi qu'un raccordement pour le tuyau d'évacuation. Le raccordement électrique est nécessaire d'une part, s'il s'agit d'une toilette à compost électronique comme notre OGO Origin, pour l'agitateur, et d'autre part pour le ventilateur qui amène de l'air frais dans la toilette. En combinaison avec le tuyau d'évacuation d'air, la litière et les excréments sont constamment séchés et il n'y a pas de formation d'odeurs à l'intérieur de la toilette à séparation.

Nature's Head

Que faire du contenu des toilettes à compost ?

Le contenu du bac à matières solides des toilettes à compost peut être éliminé dans un composteur ou avec les déchets résiduels dans son propre jardin. Le meilleur choix est d'éliminer les déchets solides dans un composteur. Le compostage s'y fait avec d'autres déchets et il en résulte un compost précieux qui peut être utilisé comme engrais. Si l'on consomme des médicaments, l'engrais obtenu ne doit pas être utilisé pour les plantes comestibles. Il n'est pas nécessaire de nettoyer ou de laver le récipient. Tous les résidus qui restent dans le bidon de la Toilette à Compost servent de starter de compost pour le prochain remplissage. S'il s'agit d'une toilette à compost fixe dans le jardin, celle-ci est également équipée d'un insert pour le tri. Dans ce cas, un composteur se trouve généralement sous la lunette des toilettes et permet de composter les déchets solides. Comme ces toilettes à compost ne sont généralement pas équipées d'un agitateur qui recouvre les matières solides de litière, il faut ici les épandre à la main. Le fait de recouvrir immédiatement empêche la formation d'odeurs et permet au compostage de progresser. L'urine est recueillie dans un bidon séparé et peut être jetée dans les toilettes normales ou dans la bouche d'égout. Si l'on dilue l'urine avec de l'eau, on peut également l'utiliser comme engrais pour les plantes non comestibles.

Comment nettoyer une Toilette à Compost ?

Le nettoyage d'une Toilette à Compost est aussi simple que son utilisation. Le bidon de collecte de l'urine peut être nettoyé, mais il n'est pas nécessaire de le laver après chaque vidange. Si l'on souhaite néanmoins nettoyer le bidon, il ne faut jamais utiliser d'eau pure. Le meilleur moyen de nettoyer est d'utiliser un mélange d'eau et de vinaigre. Il suffit de mélanger un litre de vinaigre avec un litre d'eau, de verser ce mélange dans le bidon et de le laisser agir brièvement. Il est également possible d'utiliser de l'acide citrique pour le nettoyage, le rapport de mélange devant être de 3 cuillères à soupe d'acide citrique pour 1 litre d'eau. Après le nettoyage, il faut bien laisser sécher le récipient pour qu'il n'y ait pas d'odeur lors de la prochaine utilisation. Cela peut arriver lorsque l'urine entre en contact avec des résidus d'eau. Il est également important de vider le bidon pour l'urine au plus tard après 3 jours, sinon une odeur désagréable peut également se développer. Il n'est pas non plus nécessaire de nettoyer abondamment le réservoir de matières solides. Si le substrat est trop humide et que l'agitateur ne peut plus fonctionner correctement, il faut le remplacer par un nouveau. Pour ce faire, il faut, selon la structure de la Toilette à Compost, retirer le récipient contenant les matières solides ou le détacher de son ancrage au sol. A l'intérieur se trouve alors la litière, qui a une texture similaire à celle du terreau. De plus, elle n'a pas d'odeur désagréable, mais, en cas d'utilisation de fibres de coco par exemple, elle a une odeur de sol forestier. Le contenu peut ensuite être transvasé dans un sac poubelle et jeté avec les autres déchets. Il est également possible de le déposer dans un composteur domestique, mais il faut alors éviter d'utiliser le compost obtenu comme engrais pour les plantes comestibles si l'on a pris des médicaments. Il n'est pas nécessaire de laver le bac à déchets solides après l'avoir vidé. Tous les résidus qui restent à l'intérieur sont le starter du compost pour le prochain remplissage. Si l'on souhaite nettoyer l'extérieur des toilettes séparatrices, le mélange d'acide citrique ou de vinaigre convient également. Pour cela, il suffit de verser quelques gouttes du mélange sur les toilettes et d'essuyer avec un chiffon ou du papier toilette. Le plus simple est d'utiliser un flacon pulvérisateur, qui est souvent livré avec le produit ou que l'on peut acheter comme accessoire chez le revendeur. L'insert de séparation dans les toilettes séparatrices peut également être nettoyé sans problème.

Combien coûte une Toilette à Compost ?

Le prix d'achat d'une Toilette à Compost dépend de différents facteurs et peut être aussi variable que les modèles déjà disponibles dans le commerce. Si l'on souhaite une toilette à séparation pour le jardin qui fonctionne sans agitateur, on peut calculer soi-même les coûts. Comme ces toilettes ne sont pas équipées d'un agitateur, les matières solides doivent être recouvertes de litière à la main. Pour la construire soi-même, il faut, pour qu'elle fasse partie des toilettes à séparation, un insert de séparation. En outre, il doit y avoir un grand trou sous l'évidement pour les matières solides afin que les excréments puissent être recueillis et recouverts. Le pré-compostage s'effectue également dans ce trou. Il est également important de prévoir un tuyau d'évacuation d'air qui doit être dirigé vers l'extérieur. Selon le matériau, les coûts commencent à 150 € et plus. Il existe également des différences entre les toilettes à compost pour camping-cars ou caravanes, qui jouent un rôle dans la fixation du prix. Ces toilettes séparatrices sont généralement équipées d'un agitateur, qui peut être actionné manuellement ou électroniquement. Si le réservoir de collecte des matières solides est équipé d'un agitateur manuel, ces toilettes sont un peu moins chères que la variante électronique. Le prix de départ est d'environ 1200 €. Les frais d'expédition et les accessoires nécessaires font également partie des coûts d'acquisition. Les toilettes à compost n'ont pas une taille compacte en raison de la taille du réservoir de collecte et sont donc souvent un peu plus chères à l'expédition. De nombreux commerçants proposent toutefois une livraison gratuite. Les accessoires dont on a besoin pour les toilettes à compost sont souvent inclus dans la livraison et l'expédition des toilettes à tri. Il n'y a donc pas de frais d'envoi supplémentaires. Si les accessoires, comme par exemple un vaporisateur pour le nettoyage, ne sont pas inclus, il est possible de les commander ultérieurement chez le revendeur.

Quel type de toilettes à compost convient à un camping-car ?

En principe, toutes les toilettes à compost conviennent à un camping-car. Mais la toilette à compost qui convient le mieux dépend de la taille et de l'agencement du camping-car ainsi que de la toilette. Les toilettes à compost disposent d'un réservoir plus grand pour les matières solides et d'un collecteur plus grand pour l'urine que les toilettes séparatrices traditionnelles et, selon le modèle, n'ont donc pas une forme aussi compacte. La durée d'utilisation de la toilette et la préférence pour le confort de l'agitateur électronique jouent également un rôle. Si l'on souhaite utiliser les toilettes sèches jusqu'à 6 semaines sans remplacer la litière et que l'on est satisfait de la variante manuelle, notre Nature’s Head convient parfaitement. Si l'on accorde plus d'importance au confort ainsi qu'au design, l'OGO Origin est exactement ce qu'il faut. Grâce à sa forme plus compacte et à son réservoir de matières solides plus petit, son autonomie est d'environ 2 à 3 semaines en utilisation continue.

Quelle litière dois-je utiliser pour les toilettes à compost ?

En ce qui concerne la litière pour les toilettes à compost, il est important que le substrat absorbe l'humidité, mais qu'il puisse également la restituer afin que le ventilateur puisse l'évacuer. Les toilettes ne fonctionnent sans odeur que si le contenu du réservoir de matières solides reste toujours sec. Pour l'utilisation de nos toilettes à compost, nous recommandons les fibres de coco. Elles sont un déchet de la fabrication de la corde de coco et constituent donc une alternative durable à la tourbe. Les fibres de coco sont faciles à stocker et à transporter. Elles sont achetées sous forme de briques et ne sont mélangées à de l'eau que pour être utilisées. Elles durent ainsi éternellement et peuvent être emportées dans le camping-car. S'il n'y a pas de fibres de coco en stock, la tourbe convient aussi temporairement. En cas d'urgence, il est également possible d'utiliser de la sciure de bois très fine. La litière pour chat ne convient pas comme alternative, car elle ne fait qu'absorber l'humidité sans la restituer et s'agglomère. La toilette ne fonctionnerait alors pas ou seulement à court terme.

Comment éliminer des toilettes à compost ?

L'élimination des toilettes à compost est un peu plus compliquée que celle des toilettes sèches traditionnelles ou des toilettes à séparation, mais elle reste simple. En outre, elle ne doit être effectuée que toutes les 3 ou 6 semaines, selon le modèle. Comme pour les toilettes séparatrices, une séparation des liquides et des solides a lieu dès l'utilisation, ce qui permet d'éliminer les deux séparément. La vidange et l'élimination de l'urine sont aussi simples que pour une toilette à séparation classique. Le récipient collecteur peut être retiré du dispositif et fermé par un couvercle pour le transport. On peut alors jeter le liquide dans les toilettes normales de la maison ou dans la bouche d'égout. Si l'on ne souhaite pas le faire, on peut mélanger le contenu avec de l'eau et fabriquer ainsi son propre engrais. Celui-ci peut ensuite être utilisé à l'extérieur pour fertiliser des plantes non comestibles. L'élimination des matières solides est gérée différemment de celle d'une toilette à séparation sèche classique, car on n'utilise pas de sac, mais les excréments atterrissent directement dans le bidon pour matières solides. Selon le modèle de toilettes à séparation, le bidon de collecte est détaché de son ancrage au sol pour être vidé ou retiré de la toilette à compost vers l'avant ou vers l'arrière. Une autre possibilité, qui peut s'avérer judicieuse lors de la transformation, est de retirer le bidon à l'extérieur du camping-car. On peut ensuite retirer le bidon de matières solides à l'endroit où l'on a auparavant retiré la cassette des toilettes chimiques. Cela a toutefois l'inconvénient de dépendre des conditions météorologiques et de devoir d'abord découper l'évidement s'il n'existe pas. Après avoir détaché le bidon, on peut transvaser la litière dans un sac poubelle et l'éliminer avec les déchets résiduels. Comme le transvasement de la litière ne pose pas de problème, il est recommandé de le faire dans le camping-car, les toilettes seront alors immédiatement prêtes à l'emploi.

ToMTuR GmbH
ToMTuR-Blog / Commentaires 0
Déjà client, identifiez-vous ici...
Mot de passe oublié
Nouveau ici ? S'enregistrer maintenant